image

le Sport

Baseball & Softball

Plus que du sport, un état d'esprit!

Cette page se transformera en rubrique avec le temps, pour y parler de la culture baseball & softball, ainsi que des sports eux mêmes.

Il n'y a pas d'horloge dans le baseball. Un "ballgame" commence à l'heure et se termine... quand on arrivent à trouver un vainqueur, au bout de neuf manches ou plus. Un peu à l'instar des 24h du Mans, aller au ballpark c'est avant tout passer un moment de détente en famille, entre amis, en couple ou même tout seul pour les passionnés, mais en prenant son temps. On regarde le jeu, on fait un tour, on grignote un bout tout en gardant un œil sur le terrain, parfois des animations occupent les enfants, et au final on n'a pas vu le temps passer. La magie du baseball, c'est de vous faire oublier le temps et les soucis.

image
image
...ceci dit, voici quelques principes sportifs de base:

Le Baseball est un jeu dans lequel deux équipes s’affrontent, chaque équipe ayant 9 manches (innings) pour essayer de marquer des points (runs). C’est toujours l’équipe des visiteurs qui débute la première reprise à la batte avec la possibilité de marquer des points, première moitié de reprise appelée le “haut” de la reprise. Ensuite, "au bas" de la même reprise, l’équipe hôte passe à son tours en attaque à la batte.

Lors de chaque reprise, l’équipe qui attaque envoi à tour de rôle sur le terrain un joueur, appelé batteur ou frappeur, lequel assure son tour à la batte (at bat), et ainsi jusqu’à ce que trois batteurs soit éliminés par ce que l'on appelle des "outs". Pendant ce temps, l’équipe en défense quadrille le terrain avec neuf joueurs, pour empêcher l’équipe adverse de marquer des points. Si la neuvième reprise se termine par un score global de parité, une dixième sera jouée, et si besoin une autre encore, jusqu’à ce que l’on ait un vainqueur. Il n’y a pas de match nul en baseball.

Un point est marqué à chaque fois qu’un joueur attaquant parvient à revenir au marbre (home plate) soit l’endroit depuis lequel il a batté, et cela après avoir fait le tour du terrain en touchant la première, deuxième et troisième base. Un seul joueur à la fois peut occuper une base et il est interdit de doubler un coéquipier.

Bien que chaque équipe n’aligne que neuf joueurs à la fois sur le terrain, l’effectif disponible lors d’un match est souvent de 25 joueurs au total. Un remplaçant peut entrer en jeu à la place d’un autre joueur à tout moment pour quelque raison que ce soit: blessure, fatigue, tactique, etc. Tout joueur remplacé au cours d’un match, ne pourra revenir sur le terrain avant le match suivant.

Le Terrain

La partie du terrain qui contient le marbre et les trois bases, et souvent couverte de terre-battue s’appelle champ intérieur (infield) ou diamant, par opposition au reste du terrain souvent lui couvert de gazon constituant le champ extérieur (outfield). En baseball, les bases sont espacées de 27,43m (90ft) et au milieu du carré qu’elles forment se trouve le monticule du lanceur placé lui à 18,44m (60ft6in) du marbre près duquel se tient le batteur.

Au delà du diamant se trouve le champ extérieur dont la profondeur varie souvent d’un terrain à un autre et peut dépasser la centaine de mètres, habituellement entouré d’un mur ou clôture. De chaque côté du terrain, en passant par la 1ère et 3ème base on trouve une ligne qui va jusqu'au bout de l’outfield , habituellement matérialisée au bout par un grand poteau jaunes. Les balles frappées par l’équipe en attaque doivent atterrir à l’intérieur de cette ligne pour être considérées “bonnes balles” (fair balls).

L’espace du terrain contenu entre ces lignes latérales et la limite du champ extérieur s’appelle le territoire des bonnes balles, une interprétation un peu plus longue de l’anglais “fair territory”.

image
Marquer des Points

Un des joueurs de l’équipe en défense, connu comme “le lanceur” (pitcher), se tient sur le monticule (pitching mound) au milieu du diamant et lance la balle vers le batteur qui se tient près du marbre. Le batteur essaye alors de mettre la balle en jeu en la frappant de sorte à ce qu’elle reste à l’intérieur des lignes délimitant le territoire des bonnes balles, cas auquel il peut courir vers la première base et essayer de l’atteindre avant que la balle n’y revienne au défenseur qui s’y trouve. Il peut choisir de s’arrêter sur la première base, ou bien, si il estime qu’il a assez de temps, il peut continuer son chemin et courir vers les bases suivantes jusqu’à revenir au marbre et marquer un point.

Si un batteur s’arrête en sécurité sur une base, devenant ainsi un “coureur”, il pourra continuer sa progression lors des passages à la batte des batteurs suivants. Ainsi, lorsqu'un batteur met la balle en jeu, avec des coéquipiers se trouvant déjà sur une ou des bases, ils peuvent ou doivent tous courir.

Si un frappeur parvient à envoyer la balle au delà de la limite du champ extérieur, un HomeRun, alors lui et tout autre coéquipier se trouvant sur une base avancent automatiquement jusqu’au marbre et marquent un point chacun.

A chaque fois qu’un coureur parvient à atteindre le marbre marque donc un point pour son équipe.

Obtenir des Outs

La défense peut éliminer un batteur ou un coureur de plusieures manières:

Flied Out - Le batteur frappe la balle en l’air et un défenseur l’attrape avant que cette dernière ne touche le sol. Tant que la balle est en l’air, les défenseurs peuvent tenter de l’attraper indépendamment d’ou elle se trouve, même au delà des lignes, au dessus des tribunes ou par delà les clôtures, ce qui donne parfois des jeux spectaculaires

Toutefois, si le batteur dévie légèrement la balle avec sa batte et que le catcher (l’homme en armure avec un masque) l’attrape, au lieu d’un out on compte un strike.

Put Out (Tag) - Les défenseurs peuvent taguer un coureur en le touchant avec la balle (ou le gant avec la balle à l’intérieur), si il n’est pas sur une des bases. Dans d’autres circonstances les défenseurs ne sont même pas tenus de taguer les coureurs pour les éliminer. Ainsi, si un coureur est obligé d’avancer vers une base pour laisser la sienne à un coéquipier qui doit l’atteindre, le défenseur peut se contenter de toucher la base visée par le coureur (balle en main), et le coureur est ainsi éliminé. Un “out forcé”.

Strike Out - Quand le pitcher lance la balle, il doit l’envoyer dans la “strike zone”, ou pousser le frappeur à swinguer (faire passer sa batte au dessus du marbre) sans pour autant toucher la balle, ce qui donne un strike. La strike zone se situe au dessus des genoux du batteur, en dessous du milieu de son torse, et uniquement au dessus de la plaque du marbre (la home-plate, qui mesure environ 43cm seulement).Si un lanceur parvient à lancer trois strike à un batteur, ce dernier est éliminé par strike-out.

Le lancé est également comptabilisé comme un strike si le batteur tente de frapper une balle et la ratte (même si la balle était lancée en dehors de la strike zone) ou bien frappe une balle et l’envoie “en touche” hors de l’aire des bonnes balles (ce qui donne une “foul ball”). Toutefois, quand le batteur compte déjà deux strike contre lui, les foul balls ne sont plus comptées comme strike.

Si le batteur ne tente pas de frapper une balle lancée, et que cette balle est lancée en dehors de la strike zone, il obtient une “ball”. Si lors d’un passage à la batte, un batteur obtient 4 de ces “ball”, il va automatiquement en première base sans avoir à en frapper une seule. Ceci s’appelle en anglais un “walk” puisque le batteur peut marcher tranquillement jusqu’en première base, BB (base on balls).

Fin d’une Reprise

Lorsque l’équipe en défense parvient à éliminer trois batteurs ou coureurs, ils échangent leurs positions, et passent à leur tour à la batte. Quand eux aussi comptent trois batteurs ou coureurs éliminés, la reprise est terminée.

A la fin des neuf reprises, l’équipe qui a marqué le plus de points gagne!